You are here: Accueil Sport Sport Auto et moto, les Français triomphent au Dakar
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Le Journal Des Bonnes Nouvelles

Les bonnes nouvelles apportées dun pays éloigné, sont comme de leau fraîche à une personne altérée et lasse.

Auto et moto, les Français triomphent au Dakar

Envoyer
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

C'est un nouveau triomphe tricolore. Stéphane Peterhansel, au volant de sa Mini, et Cyril Despres, au guidon de sa KTM, ont comme l'année dernière remporté le Dakar, samedi à Santiago du Chili.

C'est le cinquième succès de Despres sur le rallye. Sur la ligne d'arrivée de l'ultime spéciale à Limache, le Français termine à plus de quatre minutes de son dauphin, Chaleco.Le pilote KTM reste néanmoins largement en tête puisque le Chilien, qui avait déjà plus de huit minutes de retard, avait changé son moteur vendredi soir et écope d'une pénalité de quinze minutes.

Cette sanction permet à Ruben Faria, le porteur d'eau de Despres, de terminer à la deuxième place au classement général. Un doublé rarissime dans l'histoire du Dakar. Chaleco termine finalement troisième et pourra grimper sur le podium face à son public, dimanche à Santiago.

Déjà vainqueur en 2005, 2007, 2010 et 2012, Despres a rattrapé Cyril Neveu et ses cinq victoires au palmarès du Dakar. L'année prochaine, il tentera d'égaler le record de six succès en motos détenu par Stéphane Peterhansel. « Il faut arriver sur la ligne pour savoir qu'on ne va plus me la voler cette victoire, savoure l'ancien mécanicien de Nemours (Seine-et-Marne). J'ai été la chercher, avec tout ce qu'un Dakar peut réserver comme surprises : de petites erreurs de navigation, peut-être un peu moins que les autres, une gestion mécanique et un bon team. Au final, il y a de quoi être très content. Le jour où une victoire du Dakar sera facile à obtenir, ça manquera d'intérêt. Et ce n'est pas près d'arriver ! Et c'est encore plus beau quand on la gagne alors que c'est compliqué.»

Sur quatre roues, les années se ressemblent également puisque qu'après ses six victoires en moto, Stéphane Peterhansel signe un cinquième succès en auto. Un règne qui pourrait durer encore puisque le recordman de succès a déjà annoncé sa présence l'année prochaine. « C'est toujours un moment particulier, beaucoup d'émotion après quinze jours de tension, lâche l'ancien champion de France... de skate. J'ai une pensée pour Jean-Claude Olivier (NDLR : son ancien mentor chez Yamaha) qui nous a quittés cette semaine. Cela a été pénible à vivre. L'équipe a fait un super boulot, on n'a pas eu un seul pépin mécanique, c'est la meilleure voiture que je n'ai jamais conduite. Jean Paul (Cottret, son copilote) a fait une super navigation, on n'a jamais baissé le pied. »

 

 

Like me !