You are here: Accueil Faits Divers Sauvetage Il survit aux deux drames : Boston et Waco
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Le Journal Des Bonnes Nouvelles

Les bonnes nouvelles apportées dun pays éloigné, sont comme de leau fraîche à une personne altérée et lasse.

Il survit aux deux drames : Boston et Waco

Envoyer
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Malchanceux, Joe Berti ? "C'est tout le contraire", a déclaré ce miraculé à l'Associated Press. Présent lors de l'attentat qui a endeuillé le marathon de Boston, lundi 15 avril, puis sur l'explosion de l'usine d'engrais de Waco, au Texas, mercredi 17, l'Américain de 43 ans est à chaque fois sorti indemne du drame.

À peine a-t-il franchi la ligne d'arrivée du marathon de Boston lundi dernier que deux bombes explosent à proximité, faisant trois morts et 180 blessés. L'épouse de Joe Berti, Amy, est proche du lieu où se produit la première explosion. Une femme à côté d'elle a une jambe et tous les doigts de sa main gauche arrachés. "Non seulement je ne me sens pas malchanceux, mais je me sens béni que ma femme se soit trouvée à 10 mètres de l'explosion et qu'elle n'ait pas une égratignure."

Après avoir retrouvé Amy saine et sauve, Joe Berti repart avec elle à Austin, au Texas, où le couple est domicilié. Il retourne rapidement au travail. Après un voyage d'affaires à Dallas, mercredi, il passe en voiture à côté d'une usine d'engrais de West, une petite ville texane située à 30 kilomètres de Waco. Il aperçoit de la fumée noire qui s'échappe de l'usine. Puis c'est l'explosion, énorme, qui lui rappelle les images des champignons nucléaires vues à la télévision. Son véhicule est très ébranlé. "C'est une blague !" se souvient-il avoir pensé.

Il sort de sa voiture et prend des photos. "Ma réaction ensuite a été de m'éloigner, car des débris tombaient du ciel, sur ma voiture." Également interrogée par l'Associated Press, Amy préfère rire de cette série de mésaventures au dénouement heureux : "Peut-être que Joe devrait rester dans un champ."

 

Like me !