• Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Le Journal Des Bonnes Nouvelles

Les bonnes nouvelles apportées dun pays éloigné, sont comme de leau fraîche à une personne altérée et lasse.

Erreur
  • XML Parsing Error at 1:1215. Error 9: Invalid character

Envoyer
Note des utilisateurs: / 3
MauvaisTrès bien 

Une petite fille russe de presque quatre ans, porte disparue fin juillet dans la taga sibrienne, a t retrouve vivante onze jours plus tard grce son chiot qui a mis les secouristes sur sa piste, ont rapport mercredi des mdias locaux. Karina Tchikitova, ge de seulement 3 ans et sept mois, se trouve actuellement en soins intensifs, mais sa vie n'est pas en danger, ont indiqu les mdecins qui l'ont prise en charge, la chane de tlvision russe NTV. Les images diffuses par la chane ont montr une fillette au visage maci et au corps recouvert de piqres de moustiques, particulirement froces l't en Sibrie.

Selon des mdias locaux, elle avait disparu le 29 juillet de son village, Olom, situ dans la rpublique russe de Sakha (Iakoutie - Sibrie orientale). Nanmoins, sa mre, pensant que la fillette se trouvait avec son pre, n'avait donn l'alerte qu'au bout de quatre jours. Les autorits locales ont alors lanc une vaste opration de recherches, runissant plus de cent volontaires qui, munis de fusils de chasse pour se dfendre en cas d'attaques d'ours, ont quadrill avec des drones les environs du village pendant plus d'une semaine. Des mdias ont rapport que la fillette s'tait perdue alors qu'elle se promenait avec son chiot dans la fort prs du village, infeste de loups et d'ours.

C'est ce mme chiot qui a permis aux secouristes de la retrouver en revenant la maison de ses parents et en conduisant ensuite les secours auprs d'elle, environ six kilomtres plus loin. "Nous esprions que le chien tait rest avec Karina pour lui tenir chaud pendant la nuit, quand la temprature chute en dessous de zro degr", a expliqu Afanassi Nikolaev, secouriste volontaire, dans une interview NTV. "Nous n'avons pas dormi pendant plusieurs jours, le temps des recherches. Honntement, je n'osais mme pas esprer la revoir vivante - aprs tout, cela faisait dix jours qu'elle avait disparu", a renchri Artiom Borissov, 21 ans, qui a retrouv la fillette le 9 aot.

"C'est un vrai miracle. Je l'ai vue assise dans les hautes herbes. Quand elle m'a aperu, elle a tendu ses mains vers moi en pleurant. Elle tait faible, ple, macie. Elle m'a immdiatement demand de la nourriture et de l'eau", a-t-il ajout. "Ses collants taient dchirs, ses pieds taient pleins de bleus et d'gratignures. Elle avait apparemment beaucoup march", a continu le jeune homme, visiblement trs mu devant les camras. Selon le site internet anglophone Siberian Times, la petite fille a mang des baies et bu l'eau d'une rivire pour survivre. Son chiot, dnomm "Kiratchahan", lui avait creus un trou dans la terre afin qu'elle ait moins froid la nuit.

Les autorits russes ont annonc qu'elles avaient ouvert une enqute sur les parents de l'enfant pour tablir s'ils ont mis sa vie en danger en tardant donner l'alerte. La mre de Karina a de son ct justifi ce dlai par l'absence de rseau tlphonique dans la zone, qui l'a empch de joindre son mari et de vrifier que la fillette se trouvait bien avec lui, selon Siberian Times.

 

Like me !