You are here: Accueil Faits Divers Sauvetage Un résistant musulman sauve la vie de 12 chrétiens en Irak
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Le Journal Des Bonnes Nouvelles

Les bonnes nouvelles apportées dun pays éloigné, sont comme de leau fraîche à une personne altérée et lasse.

Un résistant musulman sauve la vie de 12 chrétiens en Irak

Envoyer
Note des utilisateurs: / 10
MauvaisTrès bien 

 

La résistance à l'EI ne fait peut-être pas beaucoup parler d'elle, mais elle existe, et elle agit sur place, dans la plaine de Ninive... C'est une véritable épopée que raconte l'agence Aina. Douze chrétiens syriens originaires de Bartella (Irak, plaine de Ninive) sont parvenus jusqu’à Kirkuk en zone Kurde, en étant passé entre les mailles du filet de l'Etat Islamique. Ils ne doivent leur salut qu'à l'aide qui leur a été apportée par un musulman opposé à l’EI, dont ce n’était apparemment pas le premier sauvetage.

Cette famille a été surprise par l’avancée des djihadistes alors qu’elle dormait dans sa maison. A son réveil, la ville était tombée. Les djihadistes les ont dépouillés de leur argent et de leurs papiers puis les ont assignés à demeure, leur donnant de la nourriture pendant trois jours, les laissant se débrouiller les 17 jours suivants… Après vingt journées angoissantes, les chrétiens dont une petite fille d’à peine un an ont été amenés devant la « Cour islamique de Moussoul » où ils ont été contraints de prétendre se convertir. Il se sont alors vus attribuer une carte d'identité de l'Etat Islamique. Mais ils ont également assisté au martyr d'un chrétien qui a refusé de renier sa foi, qui a été battu et emmené mains liés dans un camion. Selon eux, cet homme a été tué par la suite.

Leur salut sera finalement venu d'un simple coup de fil : le frère d'une des femmes lui a donné le numéro de téléphone d'un homme musulman opposé à l'EEIL et qui avait déjà aidé une autre famille à s'enfuir. Grâce à lui, ils ont pu s'enfuir de la ville, en obéissant à la lettre aux consignes précises données par ce résistant. Une fois embarqués dans deux taxis direction Mossoul, il ont passé la nuit chez lui avant de reprendre la route. L'histoire qu'ils devaient raconter était simple : prétendre être des habitants de Mossoul se rendant à Kirkuk pour un enterrement. Ils ont ainsi répondu aux mêmes questions, franchissant pas moins de 16 points de contrôle jusqu’au Kurdistan, où les 12 rescapés ont été recueillis par les Peshmergas, les combattants Kurdes, qui les ont menés jusqu’à une paroisse chrétienne.

 

Like me !