You are here: Accueil Faits Divers Sauvetage Un médecin sauve un patient grâce à la série "Dr House"
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Le Journal Des Bonnes Nouvelles

Les bonnes nouvelles apportées dun pays éloigné, sont comme de leau fraîche à une personne altérée et lasse.

Un médecin sauve un patient grâce à la série "Dr House"

Envoyer
Note des utilisateurs: / 5
MauvaisTrès bien 

Le docteur Jüergen R. Schäefer a énormément de point commun avec le docteur Gregory House, personnage fictif de la série éponyme. Il est un spécialiste de médecine interne. C’est un médecin considéré comme "un as de l’impossible". Comme le docteur House, il dirige un centre des maladies "non diagnostiquées", celui de l’hôpital universitaire de Marburg, en Allemagne.

En mai 2012, lui et son équipe se retrouvent face à un casse-tête médical. Une insuffisance cardiaque aussi sévère qu'inexplicable, une fièvre d'origine inconnue, une inquiétante déficience visuelle et auditive, une mystérieuse inflammation de l'oesophage : le cas de cet Allemand de 55 ans sans antécédent médical sérieux restait un mystère pour la médecine.

Jusqu'à ce que Juergen R. Schaefer fasse le rapprochement avec un épisode de la série américaine Dr House dans lequel était évoqué un cas improbable d'empoisonnement au cobalt, rapporte vendredi 7 février "The Lancet".

"A la recherche d'une cause combinant tous ces symptômes et se souvenant d'un épisode de la série télé Dr House que nous avions utilisé comme matériel pédagogique pour des étudiants en médecine, nous avons suspecté une intoxication au cobalt", explique le professeur dans un article publié dans la revue médicale britannique.

"Son dossier médical était pratiquement vide, mis à part le remplacement des deux hanches par des prothèses", indique le docteur Jüergen R. Schäefer.

En novembre 2010, la prothèse gauche avait cassé et avait été remplacée par une prothèse utilisant du métal. Six mois après, cet homme jusqu'alors en bonne santé, avait commencé à souffrir de symptômes inexplicables allant des reflux oesophagiens aux problèmes cardiaques.

Une fois le rapprochement fait, une radiographie a permis de déceler des débris de métal dans la hanche tandis que des examens de sang et d'urine ont montré une intoxication au cobalt et au chrome, deux métaux utilisés dans la prothèse.

"L'intoxication au cobalt est une cause bien connue de cardiomyopathie depuis plus de cinquante ans mais principalement pour des employés d'aciéries, exposés au métal ou dans des cas de nourriture ou de boisson contaminées par du cobalt", explique ce professeur.

Le remplacement de la prothèse défectueuse a permis de faire baisser les concentrations de cobalt et de chrome dans le sang et de réduire fortement les problèmes cardiaques du patient.

 

 

Like me !