You are here: Accueil Politique
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Le Journal Des Bonnes Nouvelles

Les bonnes nouvelles apportées dun pays éloigné, sont comme de leau fraîche à une personne altérée et lasse.

Politique

Les Balkany dépouillés par la justice

Envoyer
Note des utilisateurs: / 5
MauvaisTrès bien 

La déchéance continue pour les Balkany. Alors que Patrick, mis en examen pour «corruption» et «blanchiment de fraude fiscale», a déjà perdu son immunité parlementaire et son passeport, le couple voit désormais ses biens saisis comme de vulgaires justiciables poursuivis par le fisc. Selon Charlie Hebdo à paraître ce mercredi, les magistrats ont décidé de saisir le moulin de Giverny (Eure), somptueuse bâtisse occupée depuis plus de trente ans par le député-maire de Levallois-Perret et son épouse.

Lire la suite...
 

Pour aider les SDF, "Housing First", la solution toute simple trouvée par l'Utah

Envoyer
Note des utilisateurs: / 5
MauvaisTrès bien 

Donner un abri aux sans-abris… L'idée est peut-être un peu trop logique, et c'est certainement la raison pour laquelle elle fonctionne aussi bien. C'est dans l’Utah, dans l'ouest des États-Unis, qu'elle a été mise en place depuis 2004. Et en une dizaine d'années, le taux de SDF y a baissé de 72%, passant ainsi de 1932 à 539 aujourd'hui. 

Lire la suite...
 

En Egypte, la révolution silencieuse du pain

Envoyer
Note des utilisateurs: / 3
MauvaisTrès bien 

 

« Pain, liberté, justice sociale », scandaient les manifestants pendant la révolution de 2011, qui a renversé Hosni Moubarak. Quatre ans plus tard, les militaires ont repris le pouvoir, et pour beaucoup d’Egyptiens, la liberté semble un idéal moins atteignable que jamais. Mais une chose a changé : on parvient enfin à se procurer du pain à prix modique. Le système de subvention, qui engendrait des fraudes à grande échelle depuis des décennies, a été réformé sous le régime du général Abdel Fatah Al-Sissi, au pouvoir depuis l’été 2013.

« Ça marche maintenant. Que Dieu bénisse Sissi », lance Zeinab, une vieille femme à lunettes, toute vêtue de noir, en sortant d’une boulangerie d’Imbaba, un quartier pauvre du Caire, une vingtaine de galettes disposées sur un plateau posé sur sa tête. En présentant sa carte à puce, glissée dans le lecteur, elle a pu acheter du pain pour toute sa famille, en ne payant chaque pain de 130 grammes que cinq piastres (moins d’un centime d’euro), au lieu de trente.

L’élément de base des repasEn ce lundi matin de début mars l’ambiance est bon enfant dans la boulangerie. Quelques femmes ont apporté un plateau, une clayette en palme ou un sac en plastique pour y empiler les galettes encore chaudes.Ici, le pain est l’élément de base des repas. Si fondamental qu’on l’appelle "aish" (le pain) en dialecte égyptien.

Pour les plus pauvres il représente même l'essentiel de l'alimentation, accompagné de foul (plat de fèves), de falafel ou de fromage . Et ici , tous les passant stressent les louanges du gouvernement , qui a réussi à faire passer cette réforme tant attendue, mise en place depuis août 2014 dans la capitale égyptienne. Les militaires ont lancé le processus il y a un an . Tout a commencé à Port-Saïd et à Ismaïlia, deux villes situées sur le canal de Suez , avant de s'étendre à d'autres provinces. Dorénavant , 69 millions de personnes , soit 80% de la population totale du pays , utilisent la carte , dite « carte intelligente », attribuée selon des critères sociaux.

Une personne a le droit à 5 pains par jours. Résultat chacun peut acheter ce dont il a besoin. Le prix de ce pain traditionnel subventionné reste inchangé pour les consommateurs, soit 5 piastres mais le boulanger lui touche 25 piastres supplémentaire de la part du gouvernement, pour compléter le coût de revient. En avril , ce sont les sept derniers gouvernorats du pays qui devraient passer à leur tour passer au nouveau système.

 

 

Génocide des chrétiens d'orient : l'ONU se réveille enfin !

Envoyer
Note des utilisateurs: / 7
MauvaisTrès bien 

 

Le Conseil de sécurité de l'ONU, à l'initiative de la France, s'est saisi aujourd'hui de la situation des chrétiens d'Orient. Le ministre des affaires étrangères, M. Fabius, a lui même déclaré "les chrétiens d'orient sont en train d'être éradiqués".

Lire la suite...
 

Terrorisme : la France bloque pour la première fois des sites web

Envoyer
Note des utilisateurs: / 2
MauvaisTrès bien 

L'accès à cinq sites internet accusés de faire l'apologie du terrorisme est bloqué depuis la fin de la semaine dernière, une première depuis la mise en place de cette mesure administrative le 6 février, a-t-on appris lundi auprès du ministère de l'Intérieur.

Lire la suite...
 
Page 4 sur 10

Like me !