You are here: Accueil Politique International En Iran, Ahmadinejad annonce qu'il va se retirer de la vie politique
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Le Journal Des Bonnes Nouvelles

Les bonnes nouvelles apportées dun pays éloigné, sont comme de leau fraîche à une personne altérée et lasse.

Erreur
  • XML Parsing Error at 1:1215. Error 9: Invalid character

En Iran, Ahmadinejad annonce qu'il va se retirer de la vie politique

Envoyer
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

"Huit ans, a suffit !" Dans une interview au quotidien allemand Frankfurter Allgemeine Zeitung, Mahmud Ahmadinejad a annonc qu'il se retirait de la vie politique l'issue de son second mandat, en juin 2013. "Peut-tre que je m'engagerai politiquement l'universit, mais je ne mettrai pas sur pied un parti ou un groupe" politique, a assur le prsident iranien. Pourtant, cette annonce est loin d'tre une surprise. Aprs avoir rempli deux mandats, en 2005 et en 2009, l'ultraconservateur ne pouvait de toute faon pas se reprsenter. Pire, depuis sa rlection conteste de juin 2009, qui a provoqu la plus grave crise qu'ait connue la Rpublique islamique, il a peu peu t limin du jeu politique iranien.

La carrire de Mahmud Ahmadinejad tenait jusque-l de l'irrsistible ascension. En 1976, ce fils d'un modeste forgeron de Garmsar, hameau situ quatre-vingt-dix kilomtres de Thran, intgre la prestigieuse universit des Sciences et de Technologie o il tudie l'ingnierie civile. Il obtient son doctorat en transports publics en 1997, ce qui lui vaut d'tre appel, encore aujourd'hui, "Docteur Ahmadinejad".

En marge de cette carrire, il multiplie les activits politiques.Ds son entre l'universit, l'extrmisme de ses positions lui ouvre la porte du syndicat tudiant islamiste du Bureau de consolidation de l'unit (BCU), un des groupes l'origine de la prise d'otages l'ambassade des tats-Unis Thran en 1979. En 1980, Ahmadinejad et le BCU jouent un rle-cl dans ce que l'ayatollah Khomeyni a appel la "rvolution culturelle islamique", c'est--dire la purge des enseignants et des tudiants dissidents, dont beaucoup sont arrts et excuts.

 

Like me !