• Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Le Journal Des Bonnes Nouvelles

Les bonnes nouvelles apportées dun pays éloigné, sont comme de leau fraîche à une personne altérée et lasse.

Erreur
  • XML Parsing Error at 1:1215. Error 9: Invalid character

Envoyer
Note des utilisateurs: / 4
MauvaisTrès bien 

Siri Hettige, le directeur de la commission de la police nationale (NPC)durant une confrence de presse  Colombo, le 12 octobre 2016

Le Sri Lanka va lever les restrictions empchant les femmes d'accder aux plus hauts postes de sa police nationale, a annonc mercredi le responsable de la commission charge de rformer l'institution en profondeur.

L'le de l'ocan Indien, qui a lu la premire femme Premier ministre de l'histoire en 1960, ne permet pas ses quelque 11.000 policires, sur un effectif de 80.000 personnes, d'accder un grade suprieur celui de surintendant gnral, soit trois crans en-dessous du poste suprme d'inspecteur-gnral.

A l'heure actuelle, aucune femme n'est mme surintendante gnrale. "Nous allons mettre en oeuvre des changements structurels qui donneront aux femmes les mmes opportunits" que leurs collgues masculins, a dclar Siri Hettige, directeur de la commission de la police nationale (NPC).

Arriv au pouvoir en janvier 2015, le prsident Maithripala Sirisena a promis de restaurer l'tat de droit et de combattre la corruption dans un pays marqu par plus de trois dcennies de guerre civile. Il a charg la NPC de revoir en profondeur le fonctionnement des forces de l'ordre, dont l'action suscite la mfiance d'une grande partie de la population. "Aprs des annes de pitres services de la police, le public veut des rformes rapides", a dclar M. Hettige des journalistes Colombo, prvenant que ses mesures ne produiront pas "des rsultats immdiats". "Nous posons les fondations d'une police mieux organise, plus efficace et plus tourne vers les gens", a-t-il affirm.

Les Sri-Lankais auront galement la possibilit de noter la qualit des services de police afin de signaler les points amliorer. Le Sri Lanka n'a mis fin qu'en 2011 l'tat d'urgence, soit deux ans aprs l'crasement des rebelles de la minorit tamoule au terme d'une guerre civile qui a fait au moins 100.000 morts entre 1972 et 2009.

 

Like me !