You are here: Accueil Faits divers
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Le Journal Des Bonnes Nouvelles

Les bonnes nouvelles apportées dun pays éloigné, sont comme de leau fraîche à une personne altérée et lasse.

Erreur
  • XML Parsing Error at 1:1215. Error 9: Invalid character

Envoyer
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Juste quelques heures aprs le vol de six tours d'ordinateurs et un nouvel ordinateur portable San Bernardino, en Californie , un groupe de cambrioleurs a eu mauvaise conscience et ont retourn les objets vols aprs avoir ralis qu'ils avaient fait irruption dans un centre d'accueil pour femme ayant subit un viol .

Ils sont aller encore plus loin , ils ont laiss derrire eux un mot d' excuses : J'tais dans l'incrdulit. Nous sommes encore sous le choc .... C'est fou , dit Candy Stallings , directeur excutif de l'association.

Vers 22h30, le 31 juillet, Stallings reoit un appel de la socit du systme de scurit indiquant que des mouvements ont t dtect dans le bureau et que la police taient en chemin.

Une fois Stallings arriv sur les lieux du crime , la police lui ont expliqu que les cambrioleurs taient astucieux. Ils avaient russi pntrer l'intrieur par le toit . Le matriel vol s'lve 5000 $ ce qui reprsente une somme non ngligeable pour l'association.

Aprs que la police ait fini de surveiller la scne et ont scuris la zone , Stallings est rentr chez lui pour essayer de dormir . Quelques heures plus tard , elle a reu un second appel .Cette fois, la police de San Bernardino lui indique qu'il y avait une nouvelle fois une activit suspecte dans les locaux.

Stallings se prcipita de nouveau son bureau, mais il ne s'attendait pas ni lui ni la police se qu'il allait trouver. Les cambrioleurs avaient rendus tout ce qu'ils avaient pris et mme laiss un mot d' excuses nich dans l'ordinateur portable : "Nous n'avions aucune ide de ce que nous prenions, voici vos affaires , nous esprons que vous pourrez continuer faire la diffrence dans la vie des gens. Dieu vous bnisse".

Le Service de police de San Bernardino dit n'avoir jamais vu cela depuis plus de 20 ans qu'il travail dans cette ville.

La note dsormais clbre a suscit beaucoup d'attention et de notorit pour l'association. Les victimes appellent de partout , voulant parler . Ce mot d'excuse a galement permis de faire un appel des dons envers les victimes d'agression sexuelle.

Stallings a cr une page de don en ligne suite aux nombreux appels et courriels de gens souhaitant montrer leur soutien.

 

Like me !