You are here: Accueil Faits divers
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Le Journal Des Bonnes Nouvelles

Les bonnes nouvelles apportées dun pays éloigné, sont comme de leau fraîche à une personne altérée et lasse.

Erreur
  • XML Parsing Error at 1:1215. Error 9: Invalid character

Envoyer
Note des utilisateurs: / 2
MauvaisTrès bien 

Une Espagnole a retrouv sa mre prs de cinquante ans aprs avoir t enleve sa naissance, a annonc ce samedi la police. Elle tait l'un des nombreux cas de bbs vols pendant l're franquiste (1939 - 1975).

Le rgime de Francisco Franco permettait l'enlvement de nouveaux-ns lorsque les parents taient des opposants de gauche ou quand l'enfant tait n hors mariage. Un dcret de 1940 permettait de les placer sous la garde du rgime car leur ducation tait juge en danger. Des groupes de victimes affirment que cette pratique a continu aprs la mort de Franco, en 1975. Aucune loi n'encadrait les adoptions jusqu'en 1987.

L'Espagnole, originaire de Valence, dont le cas est le dernier en date avoir t rsolu, souponnait depuis longtemps qu'on l'avait enleve sa mre sa naissance. Elle a entam une procdure judiciaire pour retrouver sa mre et cette dmarche a finalement abouti.

La police a prcis dans un communiqu qu'elle avait examin les registres d'hpitaux et identifi une femme dont l'ADN prouvait qu'elle tait la mre biologique. A l'hpital o elle avait accouch, en 1964, on lui avait dit que son bb tait mort-n. Quand sa fille l'a retrouve, elle tait trs surprise et heureuse, car toutes ces annes elle avait cru que son enfant, dont on ne lui avait mme pas dit le sexe, tait mort. La police a annonc qu'elle poursuivait son enqute sur le cas de Valence pour retrouver les auteurs de l'enlvement.

 

Like me !