You are here: Accueil Faits divers Bébé volé sous Franco : une Espagnole retrouve sa mère 50 ans après
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Le Journal Des Bonnes Nouvelles

Les bonnes nouvelles apportées dun pays éloigné, sont comme de leau fraîche à une personne altérée et lasse.

Bébé volé sous Franco : une Espagnole retrouve sa mère 50 ans après

Envoyer
Note des utilisateurs: / 2
MauvaisTrès bien 

Une Espagnole a retrouvé sa mère près de cinquante ans après avoir été enlevée à sa naissance, a annoncé ce samedi la police. Elle était l'un des nombreux cas de «bébés volés» pendant l'ère franquiste (1939 - 1975).

Le régime de Francisco Franco permettait l'enlèvement de nouveaux-nés lorsque les parents étaient des opposants de gauche ou quand l'enfant était né hors mariage. Un décret de 1940 permettait de les placer sous la garde du régime car leur éducation était jugée en danger. Des groupes de victimes affirment que cette pratique a continué après la mort de Franco, en 1975. Aucune loi n'encadrait les adoptions jusqu'en 1987.

L'Espagnole, originaire de Valence, dont le cas est le dernier en date à avoir été résolu, soupçonnait depuis longtemps qu'on l'avait enlevée à sa mère à sa naissance. Elle a entamé une procédure judiciaire pour retrouver sa mère et cette démarche a finalement abouti.

La police a précisé dans un communiqué qu'elle avait examiné les registres d'hôpitaux et identifié une femme dont l'ADN prouvait qu'elle était la mère biologique. A l'hôpital où elle avait accouché, en 1964, on lui avait dit que son bébé était mort-né. Quand sa fille l'a retrouvée, «elle était très surprise et heureuse», car toutes ces années elle avait cru que son enfant, «dont on ne lui avait même pas dit le sexe», était mort. La police a annoncé qu'elle poursuivait son enquête sur le cas de Valence pour retrouver les auteurs de l'enlèvement.

 

Like me !