You are here: Accueil Faits Divers
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Le Journal Des Bonnes Nouvelles

Les bonnes nouvelles apportées dun pays éloigné, sont comme de leau fraîche à une personne altérée et lasse.

Fait divers

Doucouré condamné à 30 ans de prison

Envoyer
Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 

La Cour d'assises du Val-de-Marne a condamné mardi Mahamadou Doucouré à trente ans de réclusion criminelle assortis de 20 ans de sûreté pour l'assassinat, en 2010, de son ex-compagne Tanja, âgée de 25 ans. En cela, elle a suivi  les réquisitions de l'avocate générale.

Mais la cour l'a acquitté des faits d'enlèvement, détention, arrestation et séquestration de son fils pour lesquels il était également poursuivi, jugeant qu'il «exerçait légalement une autorité parentale» au moment des faits. Il y a moins d'un moins, Doucouré avait été condamné à un an de prison ferme pour viol dans l'affaire des viols collectifs de Fontenay-sous-Bois (Val-de-Marne).

Sur le volet civil de l'affaire, Mahamadou Doucouré devra payer au total 220 000 euros de dommages et intérêts pour la famille et le Conseil général qui défend les intérêts de l'enfant. Décision provisoire puisque le condamné peut faire appel.

 

Prison ferme pour le père qui avait matraqué le professeur à Lyon

Envoyer
Note des utilisateurs: / 2
MauvaisTrès bien 

 

C’est une simple remontrance faite par un enseignant à une élève qui a déclenché une réaction d’une violence inouïe. Le matin du 9 octobre, Jean-Luc Réocreux, professeur d’éducation physique au lycée de la Duchère à Lyon, donne tranquillement ses instructions à une classe de seconde.

Myriam, 16 ans, bavarde et ignore le rappel à l’ordre du prof.Pour se faire entendre et lui demander de se retourner, il la tapote avec sa pochette en plastique. La jeune fille n’apprécie pas ce geste, considère avoir été agressée et réclame des excuses. Elle est exclue du cours.

Vers la fin du cours, Jean-Luc Réocreux voit débarquer dans le gymnase la lycéenne accompagnée de son père qui sort de sa poche une matraque télescopique. Les insultes pleuvent, les coups aussi, à la tête, au thorax.

Lorsque l’enseignant est à terre, le père de famille continue à coups de pied. Lorsque le professeur se relève, ce sont les coups de poing. Les lycéennes sont terrifiées, elles crient, pleurent. Deux d’entre elles s’avancent vers le prof de gym pour lui porter secours. « Dégage, sinon t’es la suivante », prévient l’agresseur qui tourne les talons en prévenant : « Vous n’avez pas intérêt à parler, ou je vous tue. »

Malgré sa carrure d’athlète et sa condition physique, le prof de gym s’est bien gardé de répliquer. Il a encaissé les coups. « Il a eu la présence d’esprit de ne pas réagir pour protéger sa classe alors qu’il avait les moyens de riposter. Il savait que ça pouvait être dangereux », a relevé dans son réquisitoire la procureur de la République. Jean-Luc Réocreux, 51 ans, est sorti blessé et profondément choqué de cette agression. Il n’a pas repris son travail. Il n’est pas sûr de retourner au lycée lundi prochain. « J’ai récupéré sur le plan physique, mais je suis toujours choqué psychologiquement, a-t-il expliqué au tribunal. Je souffre de migraines, d’insomnies, d’angoisses, pour moi et pour les élèves présents ce jour-là. » Une cellule d’aide psychologique a été ouverte au lycée de la Duchère. Le lendemain de la scène de violence, enseignants, élèves, parents et riverains ont organisé une marche silencieuse pour soutenir l’enseignant.

 

A Bois-Colombes, un adolescent sauve un papy

Envoyer
Note des utilisateurs: / 2
MauvaisTrès bien 

Sa présence d’esprit a probablement sauvé un vieil homme lundi soir à Bois-Colombes. Il est plus de 23 heures quand une odeur de fumée se répand dans un pavillon de la rue Claude-Mivière après qu’un court-circuit du système électrique s’est produit. Seul un garçon de 12 ans et un vieil homme de 91 ans sont alors présents dans ce pavillon divisé en appartements.

Inquiet, l’adolescent sort pour échapper au feu, mais il n’oublie pas son vieux voisin, seul chez lui. Il aide l’octogénaire à sortir de la maison, tandis que la fumée s’épaissit. Incommodées par les fumées, les deux victimes ont été conduites à l’hôpital. Elles sont hors de danger.

 

Ariège : la randonneuse égarée, retrouvée saine et sauve

Envoyer
Note des utilisateurs: / 4
MauvaisTrès bien 

Les secouristes qui ont cherché tout dimanche après-midi une randonneuse de 65 ans disparue dans les Pyrénées ariégeoises ont fini par la retrouver saine et sauve après la tombée de la nuit, a-t-on appris lundi auprès des gendarmes.

Lire la suite...
 

Coup de filet antiterroriste : douze personnes en garde à vue

Envoyer
Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 

 

Le coup de filet antiterroriste dans la mouvance islamiste radicale, la garde à vue de douze personnes interpellées samedi sur tout le territoire se poursuivait lundi. Jusqu'à présent le décompte fourni par la police sur cette cellule terroriste était de onze personnes.

Lire la suite...
 
Page 10 sur 12

Like me !