You are here: Accueil Economie Entreprise Le discounter britannique Primark bientôt en France
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Le Journal Des Bonnes Nouvelles

Les bonnes nouvelles apportées dun pays éloigné, sont comme de leau fraîche à une personne altérée et lasse.

Le discounter britannique Primark bientôt en France

Envoyer
Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 

 

La chaîne de mode jeune à prix cassés confirme l'ouverture de ses premiers magasins, à Paris, «vers la fin de son exercice» qui se clôt en septembre.

Primark «ouvrira ses premiers magasins test en France vers la fin de son exercice» qui se clôt en septembre, a indiqué à Bloomberg John Bason, directeur financier du propriétaire de l'enseigne, le groupe Associated British Foods (ABF). «Nous verrons ensuite comment ils fonctionnent», avant de décider d'autres implantations, a-t-il toutefois précisé.

L'idée serait de situer les premiers magasins du discounter britannique adulé des jeunes dans diverses rues parisiennes très fréquentées, afin de concurrencer frontalement les rois mondiaux de la fast-fashion déjà bien établis dans la capitale, de l'espagnol Zara au suédois H&M.

Pour s'imposer, Primark compte sur ses prix, souvent inférieurs de 20 à 30% par rapport aux enseignes à la mode auprès des jeunes. L'enseigne mise également sur le design très ludique de ses boutiques, équipées d'écrans vidéo où défilent en boucle les dernières collections rafraîchies de plusieurs arrivages de nouveautés par jour.

Né à Dublin en 1969, Primark a su renouveler son image de discounter du vêtement au milieu des années 2000, en insufflant dans ses produits plus de mode, rythmée par une accélération du renouvellement des collections. À la fin de son précédent exercice, le 15 septembre dernier, l'enseigne affichait une progression de ses ventes de 15%, à 3,5 milliards de livres (4,18 milliards d'euros). Primark pèse pour 29% dans le chiffre d'affaires d'ABF, qui comprend aussi de grandes marques alimentaires comme les céréales Jordans ou les barres chocolatées Ovomaltine.

 

Like me !