You are here: Accueil Economie Entreprise L'App Store franchit les 10 milliards de dollars de ventes en 2013
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Le Journal Des Bonnes Nouvelles

Les bonnes nouvelles apportées dun pays éloigné, sont comme de leau fraîche à une personne altérée et lasse.

L'App Store franchit les 10 milliards de dollars de ventes en 2013

Envoyer
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Apple a reversé 15 milliards de dollars aux développeurs depuis le lancement de sa boutique d'applications, en 2008. Il devrait annoncer des résultats records à la fin du mois.

Apple allume les contre-feux. Mardi, alors que tous ses concurrents étaient réunis au Consumer Electronics Show, le grand salon de l'électronique de Las Vegas, le fabricant de l'iPhone a détourné l'attention en annonçant dans un communiqué des résultats spectaculaires pour l'App Store en 2013.

En un an, Apple a généré un volume d'affaires de plus de 10 milliards de dollars (7,3 milliards d'euros) grâce à sa boutique d'applications. Il en a remis 30% aux développeurs, soit autour de 7 milliards de dollars. Depuis l'ouverture de l'App Store, en 2008, ce sont 15 milliards de dollars qui ont été reversés aux partenaires d'Apple, deux fois plus qu'en début d'année dernière. Plus de 3 milliards d'applications ont été téléchargées en décembre, un record.Le poids pris par l'App Store en cinq ans est considérable. Les recettes de la vente d'applications sont à elles seules supérieures au chiffre d'affaires généré par Apple sur l'ensemble de ses activités en 2004 et pèsent autant que Google ou Amazon en 2006.Apple brandit régulièrement la réussite de l'App Store pour encourager les créateurs d'applications à développer en priorité pour l'iPhone et pour l'iPad. «La plupart des plus gros succès de l'année, comme Candy Crush Saga, ont été créés par des développeurs (étrangers)», souligne le groupe américain.Si Android a remporté la bataille des parts de marché dans les smartphones, les utilisateurs d'Apple restent plus enclins à dépenser de l'argent pour des applications, et donc à enrichir les développeurs. Près des deux tiers des revenus des applications mobiles ont encore été générés sur l'App Store en novembre, selon les estimations de Distimo. Lancée quelques mois après l'App Store, la boutique de Google, Google Play, rattrape néanmoins son retard, dans le sillage du succès d'Android. Les estimations ne tiennent pas non plus compte des recettes qui peuvent être générées grâce aux publicités placées dans les applications.

L'App Store n'est pas seulement une manne financière pour Apple et pour ses développeurs. La richesse du catalogue d'applications lui permet aussi de renforcer l'attrait de ses produits et donc de soutenir ses ventes de tablettes et de smartphones. Plus de 500.000 applications de l'App Store, sur le million disponibles, ont été ainsi spécialement développées pour l'iPad, souligne-t-il. En face, Google vient tout juste de mettre en avant des logiciels optimisés pour les tablettes Android.Apple publiera ses résultats trimestriels le lundi 27 janvier. Le groupe américain n'a plus fourni d'indications sur ses ventes d'iPhone et d'iPad depuis trois mois. Si l'on s'en tient aux objectifs formulés en octobre, il devrait réaliser le meilleur trimestre de son histoire, avec notamment un chiffre d'affaires de 55 à 58 milliards de dollars généré en trois mois (de 40 à 42,5 milliards d'euros).

 

Like me !