You are here: Accueil Donation - Générosité En 2014, ils vont vous faire aimer la politique
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Le Journal Des Bonnes Nouvelles

Les bonnes nouvelles apportées dun pays éloigné, sont comme de leau fraîche à une personne altérée et lasse.

En 2014, ils vont vous faire aimer la politique

Envoyer
Note des utilisateurs: / 5
MauvaisTrès bien 

Les municipales nous ont réservés quelques bonnes surprises ces derniers mois. Originaux et inventifs, ces candidats ce sont démarqués par leur campagne hors normes. Voici une petite sélection de ces candidats qui sortent du lot : un centriste, un candidat de droite et un candidat de gauche. Commençons de gauche à droite, dans le sens des aiguilles d'une montre, parce que même en se voulant impartial, il faut choisir un ordre.

 

1. Leila Chaibi, candidate du Front de Gauche dans le 14eme arrondissement de Paris, et son camion-frites

Invitation de Leila Chaibi publié sur son compte Twitter.

Cette jeune candidate du front de gauche à réussie à se démarquer de ses concurrents par ses initiatives originales sur le terrain. À commencer par la plus marquante et la plus médiatisée : son camion-frites. L'idée est simple, avec un camion, elle se place à divers endroits emblématiques du 14eme arrondissement de Paris et interpelle les passants en leur offrant une barquette de frites. Comme elle l'explique elle-même dans un reportage visible sur le site de Libération, il ne s'agit pas d'acheter les électeurs avec des frites (quelle idée saugrenue !) mais bien d'un moyen d'accroche atypique pour engager la conversation. Et l'initiative semble fonctionner,les passants s'arrêtent et découvrent surpris cette candidate qui sort du lot.Mais ces initiatives ne s'arrêtent pas la,semblant s'inspirer de pratiques courantes dans les entreprises, bien qu'elle-même représentante d'une gauche militante, elle reprends à son compte les fameux post-it pour donner la parole aux habitants. Ces témoignages sont ensuite affichés en pleine rue et sur son blog. Pas idiot, mais l'histoire ne dit pas si son programme réponds à ces doléances affichées.

Pour en savoir plus, retrouvez son blog et sa page Facebook.

 

2. Samuel Metias, candidat UDI à Colombes dans les Hauts-de-Seine, et sa campagne numérique

Image du tract de campagne

Encore un jeune candidat avec des idées neuves. Pareil commençons par son initiative la plus relayée, les votes nominations qui détournent les neknominations très en vogue sur internet et dont nous avons déjà parlé sur ce blog. Mais apparemment, le seul candidat UDI des Hauts-de-Seine, selon Le Figaro, n'en est pas à son coup d'essai. En parcourant son site, plutôt fourni, nous découvrons qu'il a également réalisé un livret numérique interactif pour présenter son programme. Petit bémol, disponible uniquement sur l'iPad d'Apple, son audience est réduite, vraiment dommage. En parcourant sa page Facebook, j'ai également remarqué cet article sur ses meetings de campagne à la mode forum ou salon. Encore une initiative différente qui mérite d'être soulignée.

En fait ce candidat semble avoir donné une importance particulière au numérique et à internet. Sa présentation et son projet sont déclinés en vidéos sur Youtube et son équipe est particulièrement active sur Twitter, un pari osé à l'heure où la politique en France n'est pas si connecté que cela. Pas sûr donc que sa stratégie soit porteuse au niveau électoral mais elle est indéniablement innovante et rafraîchissante.

Pour en savoir plus retrouvez son site, sa page Youtube et sa page Facebook.

 

3. Jean-François Perilhou, candidat de droite à Vaison-la-Romaine dans le Vaucluse, et sa campagne décalée.

Image extraite de son JT décalé #1

Toujours un jeune candidat qui vit la politique autrement. Ce candidat de rassemblement à droite à tenté de se faire connaître de manière ludique et décalé tout en cherchant, tant bien que mal, à rester sérieux et crédible pour son électorat.Commençons comme à chaque fois par son initiative la plus médiatisée : ses journaux télévises détournés et décalés. L'idée est bonne, la réalisation est réussie. Ce candidat arrive par ce biais à nous présenter ses idées et son programme de façon bien plus agréable que les moyens de propagandes classiques. Dans une "petite" ville ce candidat atypique à réussit à faire parler de lui au niveau national et sur le web. C'est déjà une belle réussite, souhaitons-lui bonne chance.

Pour en savoir plus retrouvez son site, sa page Youtube et sa page Facebook.

 

Like me !