You are here: Accueil Donation - Générosité Un américain lègue sa fortune pour rénover le patrimoine français
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Le Journal Des Bonnes Nouvelles

Les bonnes nouvelles apportées dun pays éloigné, sont comme de leau fraîche à une personne altérée et lasse.

Un américain lègue sa fortune pour rénover le patrimoine français

Envoyer
Note des utilisateurs: / 3
MauvaisTrès bien 

Les vieilles pierres françaises passionnent. Et cet attrait va bien au-delà de nos frontières... L’abbaye de Vaucelles, dans le Nord, fait partie de ces joyaux de notre patrimoine. Malheureusement, comme de nombreux autres édifices ancestraux, c’est un joyau qui se dégrade.

Cela fait maintenant dix ans que l’association des amis de l’abbaye recherche désespérément des fonds pour financer les travaux de sécurité incendie, passage indispensable pour pouvoir continuer à ouvrir l’édifice au public.

L’association n’a toujours pas trouvé le moindre mécène. En revanche, France Bleu Nord rapporte aujourd’hui qu’elle a eu droit à une belle surprise. C’est la belle histoire du jour: un architecte américain, Gordon Schroeder, passionné par l’architecture française, a décidé de léguer 125.000 dollars (environ 111.000 euros) à l’abbaye de Vaucelles après sa mort. Le généreux américain n’a pas d’héritier. Une bonne nouvelle pour l’association des amis de l’abbaye, qui avait un temps imaginé de fermer le lieu au public. L’abbaye de Vaucelles va également débuter un chantier de rénovation de ses fenêtres.

La générosité de l’architecte américain ne se limite pas à cet édifice! Il a en effet décidé de léguer sa fortune à six édifices français, dont l’abbaye de Vaucelles, qui constitue sa plus importante donation. Le château d’Olhain - également dans le Pas-de-Calais - fait partie de cette petite liste d’édifices français qui ont tapé dans l’œil de l’américain. L’architecte est décédé en 2014 à l’âge de 86 ans. Gordon Schroeder était venu à plusieurs reprises dans en France pour s’inspirer des joyaux de notre patrimoine.

Il était passé par Vaucelles il y a une vingtaine d’années, selon les précisions de France Bleu Nord, mais il n’avait pas donné signe de vie ensuite.

 

Like me !