You are here: Accueil Donation - Générosité Les dons ont permis la guérison du petit Gaby, 8 ans
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Le Journal Des Bonnes Nouvelles

Les bonnes nouvelles apportées dun pays éloigné, sont comme de leau fraîche à une personne altérée et lasse.

Les dons ont permis la guérison du petit Gaby, 8 ans

Envoyer
Note des utilisateurs: / 11
MauvaisTrès bien 

 

Les soldats du feu de Creuse et d'Indre (soit deux départements mais aussi deux régions) se sont mobilisés autour du cas d'un enfant atteint depuis sa naissance de displégie spastique (ou syndrome de Little) l'empêchant de marcher et maintenir la station debout.

Fils et petit-fils de sapeurs-pompiers (le grand-père Jackie est chef de centre à Méasnes et le papa, Cyril, officie dans l'Indre), Gabriel Miraux est un jeune garçon de huit ans plein de vie, d'énergie et de courage qui, grâce à un bel élan de générosité, se trouve à présent sur le chemin de la guérison.

C'est en Espagne que ses parents, après avoir multiplié les consultations, ont trouvé un chirurgien acceptant d'opérer leur enfant, selon une technique peu invasive, éprouvée depuis de nombreuses années mais pas encore pratiquée en France. Restait cependant à trouver le moyen de financer l'intervention, le voyage, le séjour, les suites opératoires.

C'est alors que la solidarité a joué avec la création de l'association Tous pour Gaby, présidée par Thierry Champagne, par ailleurs président de l'Union départementale des sapeurs-pompiers de l'Indre, afin de récolter des fonds.

De son côté, Jackie Miraux voyait ses collègues s'associer eux aussi à la collecte, coordonnée par le président de l'UDSP 23, Christophe Bellot, et son prédécesseur Michel Rigaud.

Une somme de 6.500 € a ainsi pu être remise aux parents de Gaby, ajoutée aux dons d'associations, de commerçants et de particuliers recueillis par Tous pour Gaby et rendant possible l'opération, réalisée fin septembre à Barcelone avec un succès qui se confirme de jour en jour.

À l'occasion d'une amicale mais émouvante petite cérémonie de remise officielle du chèque et de remerciements organisée à la salle des fêtes de Méasnes, le jeune garçon a montré qu'il tenait de mieux en mieux sur ses jambes et qu'il délaissait de plus en plus son fauteuil roulant. Une victoire pour lui, sa famille et, qui sait, un espoir pour d'autres enfants touchés par ce syndrome.

 

Like me !