You are here: Accueil
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Le Journal Des Bonnes Nouvelles

Les bonnes nouvelles apportées dun pays éloigné, sont comme de leau fraîche à une personne altérée et lasse.

Erreur
  • XML Parsing Error at 1:1215. Error 9: Invalid character

Envoyer
Note des utilisateurs: / 16
MauvaisTrès bien 

Les mdecins ont donn Ayden peine deux ans vivre. Le petit garon de 18 mois est atteint de la maladie de Krabbe. Une maladie gntique orpheline qui atteint le systme nerveux et dtruit progressivement les cellules du cerveau. Le petit garon ne peut plus se dplacer, souffre de spasmes musculaires incontrlables et se nourrit l'aide d'une sonde.

Ses parents refusent de baisser les bras. Ils cherchent alors tous les moyens pour l'aider survivre.

C'est sur internet que sa mre Morgane tombe sur l'histoire de Louis. Ce petit garon qubcois souffre de la mme maladie. Mais aprs un traitement alternatif compos d'un rgime alimentaire particulier et de longues sries d'exercices, Louis a dsormais recouvr une grande partie de ses facults motrices." Le fait d'avoir vu cette vido nous a donn un espoir fabuleux. Je n'en ai pas dormi pendant une semaine", raconte la mre d'Ayden au micro d'RMC.

Une lueur d'espoir pour la famille, qui dcide de lancer une page Facebook et une cagnotte pour permettre Ayden d'accder ce nouveau traitement.

Et c'est une grande chane de solidarit qui se met alors en marche : habitants et commerants de leur village ont t mus par leur histoire et se sont mobiliss pour faire grandir le projet. C'est le cas de Gaudeline, 19 ans, qui vit dans le village voisin: "J'ai pu voir les diffrentes photos que partageait la maman d'Ayden. J'ai dit ma mre que je voulais participer ce projet. J'ai propos des sances photos en demandant une participation de 30 euros pour 10 photos, entirement reverss pour Ayden. J'ai pu rcolter 900 euros".

A ce jour, la cagnotte atteint 4.855 euros. Sophie, la grand-mre de l'enfant est touche par l'lan de solidarit des habitants de Frvent: "C'est une petite ville, tout le monde se connat et s'est mobilis. D'anciens habitants se sont aussi mobiliss pour nous soutenir".

 

Like me !