You are here: Accueil Donation - Générosité Quand internet permet de décoder une énigme familiale vieille de 18 ans
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Le Journal Des Bonnes Nouvelles

Les bonnes nouvelles apportées dun pays éloigné, sont comme de leau fraîche à une personne altérée et lasse.

Quand internet permet de décoder une énigme familiale vieille de 18 ans

Envoyer
Note des utilisateurs: / 11
MauvaisTrès bien 

Résoudre un message codé en quelques minutes, c'est possible ! Surtout si les internautes s'en mêlent. La grand-mère d'une jeune femme, qui se présente sur le site Ask Metafilter sous le pseudonyme de "JannaK", est décédée il y a plus de 15 ans, laissant derrière elle des fiches remplies de lettres, apparemment en désordre, comme le précise "Slate" qui relaye l'histoire. "JannaK" en est persuadée, il s'agit d'un message codé, une énigme familiale.

Mais impossible d'en trouver la clé.Elle lance un appel à l'aide, le 20 janvier : "Ma grand-mère est morte en 1996 d'un cancer qui a évolué rapidement. Elle ne parlait plus les deux dernières semaines mais, pendant cette période, elle a laissé au moins 20 petites cartes remplies de lettres. Mes cousins et moi avions entre 8 et 10 ans à l'époque, et nous pensions qu'elle nous laissait un code. Nous avons cherché à le comprendre pendant quelques mois en essayant des codes de substitution, mais ça n'a pas abouti.

Mon père a retrouvé une des cartes l'autre jour, j'adore les puzzles et j'ai envie de m'attaquer à nouveau à ce mystère."Pas complètement novice en la matière, "JannaK" a déjà remarqué que certains segments de lettres majuscules se répétent, comme "PAGA" ou "TYAGF". Sur une piste, elle imagine que c'est peut-être les initiales de paroles de chanson, sans réussir à trouver lesquelles.

"Notre Père"Il n'en faut pas moins pour mobiliser les internautes. 12 minutes et 2 messages plus tard, le mystère est probablement résolu :  "harperpitt", un contributeur du forum, avance l'hypothèse que la suite "AAA" signifie peut-être à "Amen, Amen, Amen".

Partant de ce postulat, "TYAGF" pourrait correspondre à "Thank you Almighty God for…" soit "Merci Seigneur Tout Puissant Pour…" Les lettres utilisées, seraient donc bien les initiales de mots, correspondant à des prières.

Quelques minutes plus tard, les lettres "OFWAIHHBTNTKCTWBDOEAIIIHFUTDODBAFUOTAWFTWTAUALUNITBDUFEFTITKTPATGFAEA" qui se répètent au dos de la carte sont identifiées comme les premières lettres des mots qui composent le "Notre Père", "Our Father who art in Heaven, hallowed be thy name..." ("Notre Père qui est aux cieux, que ton nom soit sanctifié...").

Incrédule, "JannaK" n'en revient pas : "Ah la vache ! 14 minutes pour résoudre le dos de la carte qui a fait bugguer ma famille pendant 20 ans ! C'est incroyable ! Je n'ai jamais imaginé qu'elle était très religieuse mais nous avons grandi dans une famille luthérienne donc ça fait sens."Chaque internaute tente alors de déchiffrer un passage de la carte. Les propositions se multiplient. Un internaute, programmeur, a même converti le texte de la Bible en ne gardant que les premières lettres de chaque mot, pour tenter de décoder les suites de lettre qui restent mystérieuses.A l'heure actuelle, plus de la moitié de la carte a déjà été traduite. Presque trop rapide après 18 ans de mystère...

 

Like me !