You are here: Accueil Société Culture
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Le Journal Des Bonnes Nouvelles

Les bonnes nouvelles apportées dun pays éloigné, sont comme de leau fraîche à une personne altérée et lasse.

Culture

Abandonné en gare de Tours à l'âge de 14 ans, Sami Nouri prépare sa première collection haute couture

Envoyer
Note des utilisateurs: / 5
MauvaisTrès bien 

C'est l"histoire d'un jeune homme qui, malgré les difficultés, a réussi à aller là où il voulait aller : dans les plus grands ateliers français de haute couture. Sami Nouri, 20 ans, a eu une trajectoire fulgurante. A 14 ans, le jeune réfugié afghan est séparé de sa famille et est abandonné en gare de Tours par des passeurs : "Je ne savais pas quoi faire, je ne parlais ni français ni anglais, explique-t-il. Je suis allé au commissariat, je n'arrivais pas à répondre aux questions."

Lire la suite...
 

En Egypte, Zap Tharwat, le rappeur qui aimait les femmes

Envoyer

Le rugissement de sa moto précède le noctambule qui se fait attendre. Déboulant finalement à 2 heures du matin, Ahmed Tharwat, alias Zap Tharwat, pose son casque incrusté de têtes de mort sur une table avant de saluer les quelques jeunes techniciens insomniaques d’Axeer, la boîte de production qui signe ses clips vidéo. A 29 ans, ce Cairote, Jordanien de naissance, est devenu l’un des rappeurs les plus adulés d’Egypte, en particulier grâce à ses chansons dédiées à la cause des femmes.

Lire la suite...
 

Irak : une jeune femme à vélo brave les tabous à Bagdad

Envoyer
Note des utilisateurs: / 5
MauvaisTrès bien 

La petite reine de Bagdad. Au mépris des tabous, une jeune Irakienne de 25 ans s'est promenée ce lundi à vélo dans le centre de Bagdad, accompagnée de dizaines de jeunes, pour promouvoir les droits de la femme dans un pays pétri de traditions.

Lire la suite...
 

Drancy : à 44 ans, elle décroche le bac avec l’aide de l’association Agir ensemble

Envoyer

Elle arbore avec fierté son diplôme arrivé par la Poste il y a quelques jours. A 44 ans, Sandrine Mouminoux a décroché avec brio le bac pro restauration. Elle recevra le 30 septembre un prix des mains du maire de Drancy, lequel récompense chaque année les bacheliers ayant obtenu une mention. « Je serai sans doute la plus âgée », plaisante en riant cette maman de deux adolescents, chef gérante chez Elior, une entreprise de restauration collective.

Lire la suite...
 

Après un an en France, une famille de réfugiés raconte son bonheur

Envoyer
Note des utilisateurs: / 4
MauvaisTrès bien 

Après de longues semaines de déambulation à travers l'Europe qui avaient suivi des mois à vivre dans la peur à Bagdad, la famille Merkhat est arrivée en France, il y a un an, et profite de sa nouvelle vie.

Lire la suite...
 
  • «
  •  Début 
  •  Précédent 
  •  1 
  •  2 
  •  3 
  •  4 
  •  5 
  •  6 
  •  7 
  •  8 
  •  9 
  •  Suivant 
  •  Fin 
  • »
Page 1 sur 9

Like me !