• Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Le Journal Des Bonnes Nouvelles

Les bonnes nouvelles apportées dun pays éloigné, sont comme de leau fraîche à une personne altérée et lasse.

Erreur
  • XML Parsing Error at 1:1215. Error 9: Invalid character

Envoyer
Note des utilisateurs: / 4
MauvaisTrès bien 

Lorsque l'on dcouvre une contravention sur le pare-brise de sa voiture, on se sent bien seul et on se contente souvent de la payer. Mais un Anglais de 19 ans a mis au point une technologie permettant de la contester en peine quelques clics. Aprs l'avoir teste Londres en septembre, Joshua Browder l'a galement lance New York quelques mois plus tard. Comme l'indique Tech Insider, 64% des procs verbaux auraient t annuls grce son ide.

Le concept est simple. Lorsque l'automobiliste dcouvre la contravention, il lui suffit de s'inscrire sur le site DoNotPay. L'intelligence artificielle va alors lui poser quelques questions autour de son infraction, comme par exemple la position des panneaux de signalisation qui interdisaient de se garer. En fonction des rponses, le robot va lui dire s'il a des chances de gagner s'il conteste son amende. Si c'est le cas, il l'aidera le faire.

Plusieurs entreprises du web ont dj cr leurs propres robots avec lesquels il est possible de communiquer. Facebook avait par exemple annonc en avril 2016 la cration d'un "chat bot" pour commander des fleurs ou des vtements sur internet.

Mais aucune de ces technologies n'a vraiment convaincu Joshua Browder. "J'ai test tous les robots mais j'ai t du", explique-t-il Tech Insider. "Autant commander ses fleurs travers un simple formulaire sur internet", ajoute-t-il. Selon lui, ces robots ont un norme potentiel inexploit pour aider les gens.

Et ce n'est pas seulement le cas pour des problmes de stationnement. Selon le site, le jeune homme serait par exemple en train de travailler sur un systme similaire pour aider les rfugis syriens demander l'asile ou encore aider les personnes sropositives connatre leurs droits. Avec ce type de technologie, le champ des possibles est donc vraiment trs large.

 

Like me !