• Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Le Journal Des Bonnes Nouvelles

Les bonnes nouvelles apportées dun pays éloigné, sont comme de leau fraîche à une personne altérée et lasse.

Erreur
  • XML Parsing Error at 1:1215. Error 9: Invalid character

Envoyer
Note des utilisateurs: / 4
MauvaisTrès bien 

Un bande de vingt-deux jeunes, dont un seul majeur, a t arrt aprs avoir rackett des collgiens de Colombes pendant des mois.

Vingt-deux jeunes ont t arrts cette semaine, accuss d'avoir rackett 80 collgiens d'une cole prive de Colombes (Hauts-de-Seine) pour leur drober leur tlphone portable et leurs vtements de marque.

Les vols, qui concernaient en majorit des tlphones portables Iphone et des manteaux de la marque Canada Goose, coteux et la mode, ont dbut en mai 2013 et pris fin en fvrier 2014, a prcis le procureur de la Rpublique de Nanterre, Robert Gelli. "En fvrier, il y avait au moins un vol par jour", a-t-il soulign, alors que quelque 80 victimes, des collgiens de l'Institut Jeanne d'Arc de Colombes, ont t recenses. "C'tait une quipe relativement organise qui travaillait dans un secteur prcis et ciblait les objets. Les vols taient commis la sortie de l'cole entre 17H00 et 19H00".

La bande agissait par petits groupes de cinq. Certains faisaient tat de leurs mfaits sur leur compte Facebook, ce qui a permis aux policiers du commissariat de Colombes de les identifier, avec l'aide des tmoignages des victimes et la golocalisation des tlphones portables. Soixante-dix policiers ont t mobiliss pour procder aux arrestations.

Parmi les vingt-deux jeunes interpells, qui pour la plupart habitent la cit des Musiciens Colombes, un seul est majeur, tous les autres tant gs de 15 17 ans. Celui qui semble tre le leader de la bande aurait commis lui seul 22 faits, selon le procureur de la Rpublique.Vingt d'entre-eux ont t dfrs et deux remis en libert. Le majeur devait tre prsent en comparution immdiate dans l'aprs-midi. Le parquet a demand un mandat de dpt pour certains et le placement en centres ducatifs ferms ou tablissements d'accueil pour d'autres.

 

Like me !